L’Homme féministe par Georgette Sand

Soirée de lancement du parfum

L’Homme féministe par Georgette Sand

Vendredi 29 jaCouverture campagne parfumnvier à partir de 19h, 2 rue de Valenciennes, Paris 10e

#lhommefeministe

Georgette Sand lance sa nouvelle campagne avec le vernissage d’une série photographique, “L’Homme féministe”, qui détourne les publicités de parfums pour homme. La campagne se déclinera ensuite en affiches et deviendra participative avec la publication d’un Tumblr et de vidéos.

L’Homme féministe, qu’est-ce que c’est ?

Le 29 janvier, alors que le Festival de la BD d’Angloulême, tristement distingué ces derniers jours pour avoir “oublié” la moitié des créateurs (à savoir les créatrices) battra son plein, Georgette Sand lancera un nouveau parfum fictif : “L’Homme féministe”. Une fragrance qui, à l’instar de Georgette Sand, s’affranchit des stéréotypes de genre et transgresse les normes pour promouvoir une société plus égalitaire. En 2016, “féministe” ne devrait plus être un gros mot, inspirant peur, méfiance et clichés. Le féminisme est l’essence de celles et ceux qui se mobilisent en faveur de l’égalité entre femmes et hommes, bousculent au quotidien les espaces traditionnellement séparés, inventent de nouveaux codes et font bouger les frontières. Comme l’antiracisme, le féminisme concerne l’ensemble de la société. Georgette Sand souhaite rappeler que les hommes aussi sont concernés.

Porter ce parfum au quotidien et s’en revendiquer les rend d’autant plus libres et attirants…

Pourquoi ce parfum peut-il devenir la nouvelle arme de séduction ?

Parce que la publicité est à des années olfactives des valeurs d’égalité entre hommes et femmes, elle renforce souvent de manière (à peine) insidieuse les stéréotypes sexistes. Et les publicités de parfum pour homme ne font pas exception à la règle. Le mot d’ordre : virilité. Tout homme doit ressembler à Karl, ce grand blond musclé qui se passe la main dans les cheveux après 50 longueurs dans la piscine de sa villa. Tout en Karl dit : sois fort, courageux, riche, domine ! En effet, quand il ne fait pas bronzette en slip moulant, il est assis dans son bureau à penser. Il pense très fort Karl. Et puis après il court sauver Naomi, la grande brune anorexique, d’un danger imminent.

Les injonctions à la virilité sont aussi nombreuses que pesantes. Parfois même insultantes : l’attention de l’homme ne pourrait être captée que par une poulette dénudée (Naomi, rappelez-vous ! celle qui court un très grand danger en trikini). Mû par ses bas instincts, il serait incapable de penser. Cela dessert tout le monde : cet homme enfermé dans une virilité conquérante dessine en creux une femme limitée au rôle de princesse à secourir. Ils se nourrissent l’un l’autre. Heureusement, la vérité est ailleurs et Georgette Sand est là pour vous mettre au parfum !

Mais qui sont ces “hommes féministes” ?

Comme Marcel Patulacci (gardien de la paix des Inconnus), ce ne sont pas des surhommes mais à la différence de Marcel, ils sont féministes et souhaitent donner une autre image de la masculinité. Ils font bouger les lignes dans leur travail, dans l’éducation qu’ils donnent à leurs enfants, dans la relation à leurs conjointes, leurs amies.

Pour son lancement, 18 hommes porteront “L’Homme féministe” et revendiqueront  leur engagement pour l’égalité. Ils s’appellent : Abdel, Adrien, Alix, Barouyr, Barthelemy, Benoît, Christophe, Emmanuel, Eyal, Franck, Jean-Baptiste, Julien, Kevin, Marc, Nacer, Olivier, Thomas et Youssef.

Comment vivre l’expérience olfactive de ”L’Homme féministe” ?

Georgette Sand, nez de l’opération, vous présentera son parfum lors d’une soirée de vernissage qui se tiendra :

le 29 janvier 2015, à partir de 19h00

2 rue de Valenciennes, Paris 10e

 

“L’Homme féministe” vivra aussi sur les réseaux sociaux (vidéos vine détournant des publicités d’ici au 29, diffusion des photos et campagne participative via un tumblr et Facebook après le vernissage).

Inscription sur facebook : https://www.facebook.com/events/465947293611314/

“L’Homme féministe” a son hashtag : #lhommefeministe

Contacts Presse

Anne Lazar : anne.lazar@gmail.com

Ophélie Latil : ophelielatil@gmail.com

Aurélie Louchart : louchart.a@gmail.com

Les photographies de la campagnes sont réalisées par la georgette Anne Lazar – le graphisme par la georgette Flora Pajon. L’identité Georgette Sand  a été réalisée par la georgette Yuccaa. Merci de nous contacter pour toute demande.

À propos de Georgette Sand

Le collectif Georgette Sand décrypte l’actualité de l’égalité dans les médias, propose une alternative aux stéréotypes de genre et se mobilise pour éduquer les réfractaires. Georgette Sand souhaite encourager la présence et la prise de parole féminines dans les médias et plus généralement sur le devant de la scène. Faut-il vraiment s’appeler George pour être prise au sérieux ?

Les autres campagnes de  Georgette Sand  :

Trackbacks/Pingbacks
  1. Ces hommes sont féministes, un combat au quotidien pour une société plus égalitaire | Presse Algérienne - Revue de Presse et Journaux en Algérie - 6 mars 2016

    […] collectif Georgette Sand (connu pour son combat autour de la « taxe tampon« ) a lancé une campagne pour « L’Homme féministe ». Par des détournements de publicités de parfums pour homme, le collectif rend hommage: […]

  2. Ces hommes sont féministes, un combat au quotidien pour une société plus égalitaire – MediaVor - 6 mars 2016

    […] collectif Georgette Sand (connu pour son combat autour de la « taxe tampon« ) a lancé une campagne pour « L’Homme féministe ». Par des détournements de publicités de parfums pour homme, le collectif rend […]