Quand le collectif Georgette Sand tacle la taxe rose : le communiqué de presse

Télécharger le communiqué de presse

Le 3 novembre 2014, à Paris. Le marketing genré fait payer la note aux femmes. C’est ce que le collectif Georgette Sand a mis en lumière en lançant en septembre son tumblr http://womantax.tumblr.com/.

 

Qu’est-ce que la woman tax ?

La Woman Tax est une différence de prix sur des produits ou des services similaires voire identiques non justifiée et rendue notamment possible par l’hyper segmentation du marché qui tend à empêcher la comparaison des prix.

En segmentant ainsi le marché entre filles et garçons, le marketing genré véhicule des stéréotypes, pousse à la surconsommation et inflige une taxation spécifique aux femmes.

 

La pilule est d’autant plus difficile à avaler qu’en France les femmes gagnent 27% de moins que les hommes, occupent 82% des emplois à temps partiel (50% des salarié-e-s à temps partiel touchent moins de 850€ nets par mois) ; qu’aujourd’hui encore, la retraite des femmes est inférieure de 42% à celle des hommes.

 

Le tumblr womantax n’a pas laissé indifférent-e : en quelques semaines c’est plus de 30 000 internautes qui ont pris connaissance du phénomène. Le collectif a été reçu par la secrétaire d’État aux droits des femmes, Pascale Boistard, et a demandé au ministère qu’une étude soit financée afin d’établir, comme cela a été fait dans d’autres pays, le montant du préjudice supporté financièrement par les femmes. Cette étude permettrait d’objectiver la situation et ainsi de mettre en place les outils législatifs nécessaires pour faire cesser ces discriminations pécuniaires supportées par la moitié de la population la moins aisée.

Pour dénoncer la woman tax toujours, et interpeller la grande distribution qui propose des rayons genrés, Georgette Sand a lancé une  pétition à l’adresse de Monoprix : “stop aux produits plus chers pour les femmes” change.org/WomanTaxMonoprix. qui a rassemblé déjà plus de 19000 signatures en moins d’une semaine.

 

Georgette Sand appelle les internautes à lui transmettre des photos illustrant la womantax (tumblrwomantax@gmail.com), afin de maintenir la pression et faire évoluer  les politiques de  prix discriminantes,  des prestations de service (coiffeurs, retoucheries) aux bien consommables (produits d’hygiène, sacs à dos, stylos etc…)

La Woman Tax peut trembler, les Georgettes veillent !

 

Contacts presse :

Gaëlle Couraud : 06 33 54 93 90 – Géraldine Franck : 06 84 17 97 73 – Amélie Cornu : 06 79 09 45 25

A propos de Georgette Sand : Le collectif Georgette Sand milite pour déconstruire les stéréotypes de genre et valoriser l’expertise féminine en rendant visible l’omniprésence masculine et en accompagnement les femmes à la prise de parole, leur éducation les rendant souvent moins enclines à accepter d’être mises en avant. Car faut-il vraiment s’appeler George pour être prise au sérieux ?

www.georgettesand.orgwww.facebook.com/georgettegeorgettesandhttps://twitter.com/Georgette_Sand

Tags: ,

Trackbacks/Pingbacks
  1. Les Martiennes fêtent leur quatre ans | Les Martiennes - 22 avril 2015

    […] avancé sur l’égalité salariale, la taxe des femmes révélée et dénoncée en France par le collectif Georgette Sand, l’accès à l’IVG, les combats contre les viols et violences faites aux femmes ou encore […]

  2. Le vote contre l'interdiction de la "taxe tampon" fait réagir les internautes - 15 octobre 2015

    […] porte-parole de la pétition lancée par Georgette Sand – qui s’était déjà battu contre la taxe rose –  adressée à Michel Sapin et Pascale Boistard et qui avait recueilli pas moins de 18 000 […]

  3. Cette sensation qui ne me quitte pas. - Ariel Kynodontas : Ariel Kynodontas - 30 mai 2018

    […] de journée, mon copain m’a rasée la tête avec un rasoir rose (oui, me jugez pas, fuck la women’s taxe). J’avais l’impression qu’il avait moins de chance de me couper puisqu’il […]

Laisser un commentaire