Audacieuses! 50 femmes pionnières

Héroïnes et inconnues!

Avec « Audacieuses ! 50 femmes pionnières », l’autrice Yannick Resh se donne pour ambition de brosser le portrait de 50 femmes du XIXème et du XXème siècle qui se sont illustrées par livre 50 femmes audacieusesdes choix de vie  « audacieux », dans un monde hostile aux femmes. Ce livre donne envie de sortir ses post-its, ses fluos et de courir à la médiathèque, pour en savoir plus sur ces femmes exceptionnelles.
L’ouvrage est divisé en cinq thématiques : les femmes de lettres, de pouvoir, de savoir, de création et d’action. A gauche, un texte présente rapidement le parcours de l’audacieuse et à droite une illustration aux couleurs vives réalisée par Sheina Szlamka.
Après lecture, je me suis sentie honteuse, tant d’inconnues, tellement inspirantes, dont j’ignorais l’existence.
Mais ce n’est pas à moi d’avoir honte. C’est ce système d’invisibilisation des femmes, qui perdure encore, ces livres d’école qui ne présentent que des modèles masculins .
Avec cet ouvrage, l’autrice Yannick Resh redonne la place qu’auraient dû avoir ces 50 femmes, dans l’Histoire.
Les profils ont judicieusement été choisis et sont issus de tous les continents. Elles ont toutes des personnalités remarquables, comme l’américaine Harriet Tubman, née esclave, qui s’évada, puis réussi à sauver une centaine d’esclaves ou la coréenne Kwon Ki-Ok qui fut la première femme aviatrice en 1925 ou encore Nellie Bly qui réalisa seule le tour du monde en 1889.
Cet ouvrage suscite la réflexion sur la condition féminine, la place des hommes et de la famille.

Pas, de détails superflus, les portraits vont à l’essentiel et présentent les carrières et les parcours atypiques de ces figures féminines qui ont fait preuve d’une volonté exceptionnelle.
Curieusement, il est à chaque fois fait mention de leur vie amoureuse ou conjugale – peut-être pour rappeler qu’il est difficile pour une femme de dissocier vie privée et choix professionnels.
Bref, un ouvrage dans la veine de « Ni Vues Ni Connues » et comme Georgette Sand, l’autrice explique qu’il lui a été très difficile de devoir se limiter à 50 portraits.
Pour ces fêtes de fin d’année, voilà un livre à offrir, principalement à votre tonton misogyne et à votre petit cousine, qui se rêve en héroïne, pour lui monter que c’est possible.
Angèle Bernard

Audacieuses ! 50 femmes pionnières, Editions Eyrolles, 128 pages, 21,90 €

Tags: , , , , ,