Alice Guy est la première réalisatrice et productrice de cinéma au monde

Alice_GuyOn nomme plus souvent les Frères Lumières ou Georges Méliès pour évoquer la genèse du cinéma, n’oubliez plus Alice Guy qui à la fin du XIXe siècle, a réussi à se faire une place au sein du gotha du cinéma naissant. Femme indépendante, talentueuse et incroyablement avant-gardiste, elle est persuadée que l’on peut faire autre chose que filmer la réalité. Elle propose à Léon Gaumont le premier scénario de la maison Gaumont. Elle fait alors entrer la fiction dans le cinéma et devient la première femme réalisatrice et productrice au monde en mars 1896 avec « La fée aux choux ». Scénario après scénario, tournage après tournage, elle devient une cinéaste alors que le terme n’existe pas encore (il est attribué à Louis Delluc en 1920). Un parcours de vie malheureusement méconnu du grand public.

Quelques citations qu’on affectionne :

« Votre recommandation est excellente mais c’est un poste important, j’ai peur que vous soyez bien jeune », aurait déclaré Léon Gaumont le jour de sa rencontre avec Alice Guy Blaché. Du haut de ses 21 ans elle lui répondit : « Oh ! Mais ça me passera ». C’est ainsi qu’en mars 1894, Alice Guy Blaché devient la secrétaire de Léon Gaumont, alors fondé de pouvoir du Comptoir Général de Photographie.

« Monsieur je crois que nous devrions faire des films pour mieux vendre nos appareils », lui a-t-elle suggéré. Et Léon Gaumont de lui répondre : « D’accord mais en dehors de vos heures de bureau et que ça ne coûte pas cher. »

Tags: , ,

Trackbacks/Pingbacks
  1. 4 filles sur un canapé regardent Alice Guy – Télescopages - 29 janvier 2018

    […] collectif Georgette Sand qui lutte contre l’invisibilisation des femmes dans l’histoire rapporte l’anecdote suivante : « Monsieur, je crois que nous devrions faire des films pour mieux vendre nos appareils […]

Laisser un commentaire