« Diane a les épaules », un film à découvrir

Le premier film de Fabien Gorgeart aborde la gestation pour autrui

« Diane a les épaules », le premier film de Fabien Gorgeart est sorti la semaine dernière au cinéma, et on voulait vous en dire deux mots…

Diane à les épaules, c’est l’histoire d’une femme forte, généreuse, franche et rigolote dont le couple d’amis homosexuels ne peut pas avoir d’enfant. Ça tombe bien, Diane, elle, n’en veut pas. Alors elle en fait un pour eux. Juste comme ça. Elle dit qu’elle aime bien l’idée d’être leur cigogne.

De l’arrangement entre les trois amis, on ne saura rien, c’est ainsi que l’ont voulu Fabien Gorgeart et Clotilde Hesme, le réalisateur et l’actrice principale. Ensemble, ils ont imaginé ce personnage de trentenaire aussi bancale qu’attachante qui sourit même quand elle pleure. Diane sourit quand elle a mal, elle sourit quand elle cherche les ennuis, quand elle lâche des vérités sans filtres aussi, comme on lancerait des bombes. Oui, Diane est une femme forte, elle “a les épaules” pour supporter cette grossesse qui ne lui appartient pas vraiment. Alors elle éclate d’un rire clair et sonore, même quand ladite épaule, mal positionnée depuis des années, n’a de cesse de se déboîter. La métaphore est tout sauf subtile, elle n’en n’est pas moins efficace.

Fabien Gorgeart le dit, il n’a pas cherché à faire un film politique. Pas de grand discours, de propagande dissimulée, juste une histoire. Et en effet, dès la première minute, on plonge dans cette aventure avec elle, notamment grâce à la justesse du jeu de Clotilde Hesme (Chocolat, Angel et Tony, Les amants réguliers), qui partage sa grossesse sans pudeur et avec un naturel désarmant.

Chez Georgette, nous avons aimé ce film déculpabilisant, intelligent, et finalement, plutôt salvateur.

Tags: , ,