Les médicaments non genrés soigneraient mieux les hommes que les femmes.

Et oui, les inégalités se retrouvent aussi dans le domaine de la santé. C’est Science et Vie qui nous le dit, dans son excellent dossier « Les Médicaments : ils soignent mieux les hommes que les femmes ». Alors pourquoi ? Parce que les tests cliniques sont avant tout effectués sur des hommes. Or femmes et hommes sont bien différents : les cellules sont sexuées, nous le savons depuis 30 ans. Mais alors que le marketing genrés pousse les femmes à payer les produits de consommation plus cher que les hommes, étrangement en matière de santé, tout se passe comme si femmes et hommes étaient identiques, au détriment… des femmes bien sûr !

Laboratoires pharmaceutiques, pouvoirs publics, chercheuses, chercheurs, et si on donnait un coup d’arrêt à l’injustice ? Il faut traiter les femmes différemment des hommes sur le plan de la santé, puisque leur métabolisme agit différemment sur les molécules administrées. C’est possible :  l’Institut National de Santé américain (NIH) semble imposer l’égalité depuis 2014 : si les résultats ne sont pas analysés selon le sexe, les chercheurs peuvent dire adieu à leurs subventions. Donc encore une question d’argent qui prime sur la santé.

Pour en savoir plus, on vous conseille le très bon article  « Les femmes, des patientes négligées par la médecine » sur site  Sans Compromis, ainsi que Les médicaments sont plus adaptés aux hommes qu’aux femmes ? dans Le Journal de la Science

Médocs

Tags:

No comments yet.

Laisser un commentaire